Le gouvernement australien s’est félicité du début de l’Accord de coopération économique et commerciale entre l’Australie et l’Inde (ECTA).

L’ECTA souligne l’engagement du gouvernement à offrir des possibilités de diversification du commerce qui sont commercialement significatives pour les entreprises australiennes.

Les entreprises australiennes ont maintenant un meilleur accès au marché indien de 1,4 milliard de personnes et à l’une des grandes économies à la croissance la plus rapide au monde. Une sérieuse fenêtre d’opportunité s’est ouverte pour les exportateurs australiens de pénétrer un marché d’exportation évalué à plus de 24 milliards de dollars en 2021, devançant bon nombre de nos principaux concurrents.

L’entrée en vigueur cette année signifie que les exportateurs australiens bénéficieront de deux réductions tarifaires coup sur coup, la première ayant lieu en décembre 2022 et la seconde, le 1er janvier 2023.

Les droits de douane ont été éliminés sur plus de 85 % des exportations australiennes vers l’Inde et les ont bloqués à zéro. Cela comprend des exportations clés telles que la laine, l’agneau, l’orge, l’avoine, les homards de roche frais, les cosmétiques et de nombreux minerais métalliques, les minéraux critiques, les métaux non ferreux et le dioxyde de titane.

Les droits de douane sur 5 % supplémentaires des exportations, y compris les noix de macadamia, les avocats, les baies, les fruits de mer, les produits pharmaceutiques, les implants cochléaires, les vitamines, les préparations pour nourrissons, les céréales pour petit-déjeuner, les pâtes, les copeaux de bois de santal, les pompes et les charges, les pièces de machines d’excavation et les machines de levage pour les mines, sont plus bas aujourd’hui et seront progressivement réduits à zéro d’ici 6 ans.

En outre, les producteurs australiens de vin, de lentilles, d’amandes, d’oranges et de fraises de qualité supérieure bénéficient maintenant de réductions importantes des droits de douane élevés imposés par l’Inde.

Les fabricants, les transformateurs et les consommateurs australiens bénéficieront également de l’élimination des droits de douane sur les importations de biens et d’intrants indiens.

Les fournisseurs de services australiens obtiennent également un accès total ou partiel au marché dans 85 secteurs et sous-secteurs, y compris les services de distribution, les services financiers et les services de télécommunications.

Fait important, l’accord commercial soutiendra les besoins en tourisme et en main-d’œuvre dans la région australienne en mettant 1 000 places dans le cadre du programme Travail et vacances à la disposition des jeunes voyageurs indiens.

L’accord complétera le Partenariat stratégique global Australie-Inde, la mise en œuvre par le gouvernement de la mise à jour de la Stratégie économique de l’Inde et nos efforts conjoints dans le cadre économique de la Quad et de l’Indo-Pacifique, pour relever les plus grands défis de notre époque, y compris les changements climatiques et la sécurité de notre région.

L’Inde est le sixième partenaire commercial de l’Australie et le quatrième marché d’exportation.

« L’Australie et l’Inde sont des partenaires commerciaux naturels – cet accord libérera l’énorme potentiel de nos relations commerciales », a déclaré le ministre du Commerce et du Tourisme, le sénateur Don Farrell.

« L’entrée en vigueur de l’ECTA aujourd’hui ouvre la plus grande démocratie du monde, avec près d’un milliard et demi de personnes, aux exportateurs australiens.

« Les entreprises australiennes peuvent consulter le portail et le guide des accords de libre-échange du DFAT pour utiliser l’ECTA pour exporter et importer des marchandises afin de saisir ces nouvelles opportunités. »

LAISSER UNE RÉPONSE

Vous avez entré une adresse e-mail incorrecte!
Veuillez entrer votre nom ici