Le géant suisse de l’alimentation avait voulu affirmer que ses céréales de petit-déjeuner enrichies en bêta-glucane d’avoine et d’orge – à savoir ses Fitness, Cheerios et Cocoa Puffs vendues par la joint-venture Cereal Partners Worldwide dans l’UE – pourraient réduire la hausse de la glycémie. Sa revendication exacte se lirait comme suit: « La consommation de bêta-glucanes provenant de l’avoine et / ou de l’orge dans une céréale de petit-déjeuner prête à manger contribue à une réduction de l’augmentation de la glycémie après ce repas. »

L’effet des bêta-glucanes dans la réduction des réponses post-prandiales de la glycémie est bien établi. En 2011, l’EFSA a approuvé des allégations similaires relatives à des preuves qu’il a été démontré que les bêta-glucanes d’orge abaissent/réduisent le cholestérol sanguin.

Ensuite, il a écrit que le libellé suivant reflétait les preuves scientifiques: « Il a été démontré que les bêta-glucanes d’orge abaissent / réduisent le cholestérol sanguin. Un taux de cholestérol élevé est un facteur de risque dans le développement de maladies coronariennes. Afin d’obtenir l’effet revendiqué, a-t-il ajouté, 4 g de bêta-glucanes provenant de l’avoine ou de l’orge pour chaque 30 g de glucides disponibles doivent être consommés par repas.

L’application de Nestlé était à la fois spécifique à l’alimentation (céréales de petit-déjeuner prêtes à manger fabriquées par cuisson sous pression) et basée sur une dose plus faible: 1,3 g de bêta-glucanes pour 25 g de glucides disponibles.

Il a fait valoir que le processus d’extrusion et de cuisson par lots pourrait augmenter le potentiel de régulation de la glycémie des bêta-glucanes, écrivant « les bêta-glucanes incorporés dans les céréales transformées par cuisson sous pression exerceraient un effet plus important sur les réponses glycémiques post-prandiales que les bêta-glucanes ajoutés à d’autres aliments contenant des glucides ». Elle a fait valoir que « les céréales prêtes à manger qui sont fabriquées par cuisson par lots sous pression ou extrusion, et contenant des bêta-glucanes d’avoine ou d’orge, sont associées à une extractibilité accrue du bêta-glucane et à une viscosité accrue, qui sont toutes deux supposées avoir un bêta-glucanes de l’avoine et / ou de l’orge et une réduction de la glycémie après la consommation ».

L’année dernière, cependant, l’avis du groupe scientifique de l’EFSA sur la nutrition, les nouveaux aliments et les allergènes alimentaires (NDA) sur la proposition de Nestlé était négatif. À la suite d’une demande de la Commission européenne, l’EFSA a été invitée à examiner ses conclusions. Il a de nouveau conclu que les éléments de preuve fournis sont les suivants : « insuffisant pour établir un effet sur la réduction des réponses glycémiques post-prandiales à des doses de 1,3 g de bêta‐glucanes pour 25 g de glucides disponibles incorporés dans les céréales prêtes à consommer pour le petit-déjeuner fabriquées par cuisson sous pression (c’est-à-dire par lots ou extrusion), à la demande du demandeur ».

Un porte-parole de Nestlé a déclaré à Soya75: « Bien que nous regrettions la réponse de l’EFSA à nos conclusions sur les avantages pour la santé des bêta-glucanes dans les céréales pour petit-déjeuner, nous apprécions les commentaires positifs par lesquels l’EFSA a confirmé la validité des résultats de l’une de nos études cliniques et la possibilité de fournir des commentaires scientifiques. Malgré la réponse finale, nous continuerons d’améliorer le profil nutritionnel de nos produits en augmentant les ingrédients et les nutriments essentiels à une alimentation équilibrée tels que les grains entiers et les fibres, tout en réduisant les ingrédients comme le sucre et le sodium.

LAISSER UNE RÉPONSE

Vous avez entré une adresse e-mail incorrecte!
Veuillez entrer votre nom ici